KYS_LEADERSHIP : la fondatrice LAURENE SONKOUE, nous partage sa vision.

Déc 12, 2020 Société

        Le 08 Décembre de chaque année, est célébré dans le monde entier la journée de la femme indépendante et entreprenante (JFIE). A cet effet, nous sommes allé à la rencontre de la très célèbre et prestigieuse femme d’affaire Laurène SONKOUE avec qui nous avons eu un entretient afin de partager son histoire avec vous . Dans cet article vous retrouverez l’intégralité de son interview .

 

[kys_leadership]ENTREPRENEUR LAURENE SONKOUE :  QUI EST-ELLE ?

           Laurene SONKOUE est une jeune informaticienne vivant dans la ville de Douala (Littoral-Cameroun), de nationalité camerounaise, âgée de 20 ans , par ailleurs coach en développement personnel, bien être et prestance , entrepreneur , femme d’affaires, fondatrice de kys_leadership,  pour qui le digital également semble ne plus avoir aucun secret. De nature dynamique, posé et battante , on ne la présente plus !!!

 

 

L’entreprenariat: comment toute votre carrière de leadership a commencé jusqu’à la création de kys_leadership ? :

 

              << Dès le bas âge j’avais déjà compris la notion de perception. Certes je n’avais pas une image claire de qui je voulais devenir , mais je savais exactement ce que je ne devais pas devenir . alors je me suis dit , jeune je vais m’imposer comme un leader, une valeur certaine. Je me souviens à cette poque j’étais passionné de musique et j’en avais les outils de base qu’étaient la  voix, la curiosité et l’expression. Très vite j’ai été contrecarré par les parents qui m’ont clairement fait comprendre que ce n’était pas le meilleur métier qui soit pour moi . À cette période de ma vie j’étais certes petites mais j’avais déjà remarqué cette sorte de discrimination qui se faisaient entre les garçons et les filles .

Alors moi je me suis dis je vais faire des affaires (entreprenariat) comme les garçons et une choses est sure ; la femme qui demain va récolter de nombreux lauriers dans ces domaines longtemps défendu par les ainées ferra la fierté de  ces métiers longtemps dévoyés. C’est ainsi que je me suis lancé dans la création d’entreprise et en 2018 je lance kys_leadership qui sera un véritable succès.>>

 

Quel est votre force et quelles sont vos aspirations ?

 

                <<Je suis ma propre force en ce sens ou je me concentre sur l’essentiel , je fais mes propres choix et j’écris tout doucement ma petite histoire . pour le moment je suis dans le coaching et le marketing digital et je vis une formidable aventure avec eux . je me reconnais en eux et tous les jours je pose une pierre après une autre. Le chemin est très long, les découragements sont profonds mais pour le moment le divorce n’est pas à l’ordre du jour . je m’occupe également à donner un sens  mes fonctions de femme . mes traces sont et resterons visible ; je dois faire la différence ; ma force c’est ma détermination ; mon aspiration est d’être le model du siècle.>>

 

Quels conseils pour les jeunes comme vous ?

                <<

  • Soyez focus !!
  • soyez reconnaissance envers ceux qui vous ont épaulé
  • ne faites que ce qui vous passionne
  • soyez curieux et ouvert d’esprit
  • ayez des valeurs , soyez objectifs
  • apprenez à prendre du recul
  • communiquer utile , dépenser vos énergies de la meilleurs des façons
  • N’oubliez pas de prier ; qu’on soit chrétien ou pas on reconnait l’existence d’un être suprême .

>>

 

Vous êtes vraiment doué !! quel sont vos projets ?

 

                << Je ne choisirez pas entre don et abnégation ; je dirai qu’il faut beaucoup d’abnégation et un peu de don. Nous connaissons des doués qui n’ont pas fait de jolies carrière. Il faut en plus de cela apprendre, apprendre des autres , des enseignants, des essais, des échecs aussi . il faut avoir l’envie d’être nouveau tous les jours. Ne jamais faire comme hier, ne jamais avoir peur d’être le meilleur ; laisser les autres vous apprécier ; restez humble et réceptif ; ne soyez pas pressé ; nos Etoiles ne filent pas à la même vitesse et ne n’ont pas la même destination . la réussite se construit dans la patience . mais sachez que patienter ce n’est pas rester tranquilles les doigts croisés , c’est agir en attendant . J’ai la chance d’avoir épousé ces disciplines qui sont fane de moi, cette posture qui lui la liberté de me dire ce qu’elle véritablement de moi.

En ce qui concerne mes projets, pour le moment je me concentre sur la suivie de kys_leadership et de kys-CENTER . J’annonce également mes œuvres ‘l’histoire d’une vie sans fin’ et ‘Atteignez la trance de votre puissance intérieur’ qui sortirons d’ici Avril 2021 et je vous invite tous à venir découvrir qui vous êtes au séminaire de formation que j’organise ce 20 Décembre au cristal hôtel Douala . Merci …>>

 

Finissons avec cette question : à qui aimeriez-vous ressembler ?

 

<< Personne !!  je me bats pour que les autres cherchent à me ressembler >>

 

Ainsi nous vous avons présenté en intégralité de l’interview du leader LAURENE SONKOUE enregistré dans nos locaux à l’occasion  des JFIE.

Ce fut un grand privilège pour nous de recevoir Laurene SONKOUE, CEO du groupe KYS et de partager son interview avec vous chers lecteurs .

<< Dès le bas âge j’avais déjà compris la notion de perception. Certes je n’avais pas une image claire de qui je voulais devenir , mais je savais exactement ce que je ne devais pas devenir . alors je me suis dit , jeune je vais m’imposer comme un leader, une valeur certaine. Je me souviens à cette poque j’étais passionné de musique et j’en avais les outils de base qu’étaient la  voix, la curiosité et l’expression. Très vite j’ai été contrecarré par les parents qui m’ont clairement fait comprendre que ce n’était pas le meilleur métier qui soit pour moi . À cette période de ma vie j’étais certes petites mais j’avais déjà remarqué cette sorte de discrimination qui se faisaient entre les garçons et les filles .

Alors moi je me suis dis je vais faire des affaires (entreprenariat) comme les garçons et une choses est sure ; la femme qui demain va récolter de nombreux lauriers dans ces domaines longtemps défendu par les ainées ferra la fierté de  ces métiers longtemps dévoyés. C’est ainsi que je me suis lancé dans la création d’entreprise et en 2018 je lance kys_leadership qui sera un véritable succès.>>

<< Dès le bas âge j’avais déjà compris la notion de perception. Certes je n’avais pas une image claire de qui je voulais devenir , mais je savais exactement ce que je ne devais pas devenir . alors je me suis dit , jeune je vais m’imposer comme un leader, une valeur certaine. Je me souviens à cette poque j’étais passionné de musique et j’en avais les outils de base qu’étaient la  voix, la curiosité et l’expression. Très vite j’ai été contrecarré par les parents qui m’ont clairement fait comprendre que ce n’était pas le meilleur métier qui soit pour moi . À cette période de ma vie j’étais certes petites mais j’avais déjà remarqué cette sorte de discrimination qui se faisaient entre les garçons et les filles .

Alors moi je me suis dis je vais faire des affaires (entreprenariat) comme les garçons et une choses est sure ; la femme qui demain va récolter de nombreux lauriers dans ces domaines longtemps défendu par les ainées ferra la fierté de  ces métiers longtemps dévoyés. C’est ainsi que je me suis lancé dans la création d’entreprise et en 2018 je lance kys_leadership qui sera un véritable succès.>>

<< Dès le bas âge j’avais déjà compris la notion de perception. Certes je n’avais pas une image claire de qui je voulais devenir , mais je savais exactement ce que je ne devais pas devenir . alors je me suis dit , jeune je vais m’imposer comme un leader, une valeur certaine. Je me souviens à cette poque j’étais passionné de musique et j’en avais les outils de base qu’étaient la  voix, la curiosité et l’expression. Très vite j’ai été contrecarré par les parents qui m’ont clairement fait comprendre que ce n’était pas le meilleur métier qui soit pour moi . À cette période de ma vie j’étais certes petites mais j’avais déjà remarqué cette sorte de discrimination qui se faisaient entre les garçons et les filles .

Alors moi je me suis dis je vais faire des affaires (entreprenariat) comme les garçons et une choses est sure ; la femme qui demain va récolter de nombreux lauriers dans ces domaines longtemps défendu par les ainées ferra la fierté de  ces métiers longtemps dévoyés. C’est ainsi que je me suis lancé dans la création d’entreprise et en 2018 je lance kys_leadership qui sera un véritable succès.>>

2 réflexion au sujet de “KYS_LEADERSHIP : la fondatrice LAURENE SONKOUE, nous partage sa vision.”
  1. Tres pertinent! Beaucoup de courage CEO. Je voix la un grand + qui s ajoute a la valeur de la femme entreprenante. Que Le suprême reste au controle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *